Sunday, April 14, 2024
Sunday, April 14, 2024
Home » L’ancienne ministre fédérale de la Coopération, Meryame Kitir, quitte la politique

L’ancienne ministre fédérale de la Coopération, Meryame Kitir, quitte la politique

by Guarinot Dupuis
0 comment 41 views

Meryame Kitir, socialiste flamande, a été ministre de la Coopération durant un peu plus de deux ans avant de quitter son poste, en décembre dernier, sur fond d’épuisement psychologique et de difficultés avec son cabinet.

La députée Meryame Kitir (Vooruit) quitte la politique. «Ce sera mon dernier mandat. Le temps est venu d’un nouveau chapitre», a-t-elle annoncé sur les réseaux sociaux.

«Il est temps d’arrêter la politique et de commencer quelque chose de nouveau. Je suis reconnaissante pour ce que j’ai pu construire durant ces 17 ans. De l’usine à ministre. De Maasmechelen au Congo. Du quartier jusqu’aux présidents», a-t-elle ajouté.

Mme Kitir n’a pas précisé son avenir. «Je porte sur mon dos un sac rempli d’expérience et de réseaux que je veux mobiliser au service de la société».

Agée de 43 ans, la socialiste flamande a été ministre de la Coopération durant un peu plus de deux ans avant de quitter son poste, en décembre dernier, sur fond d’épuisement psychologique et de difficultés avec son cabinet.

Limbourgeoise, fille d’un mineur d’origine marocaine, elle entre comme ouvrière à l’usine Ford de Genk en 1999 où elle est déléguée syndicale affiliée à la FGTB et s’illustre dans une période marquée par une lourde restructuration. Elle est repérée par un autre Limbourgeois, Steve Stevaert, homme fort des socialistes flamands à l’époque. En 2006, elle est élue au conseil communal de Maasmechelen et, en 2007, elle est élue pour la première fois à la Chambre.

En 2012, alors que l’annonce de la fermeture de Ford Genk vient de tomber, la députée émeut l’assemblée par un discours poignant. En 2015, elle est désignée cheffe de groupe du sp.a qui siège sur les bancs de l’opposition à la coalition suédoise.

Le président de Vooruit, Conner Rousseau, a salué l’une des politiques les plus authentiques du paysage belge. «De la chaîne chez Ford Genk jusqu’à la tribune de la Chambre et finalement ministre. Toujours sur les barricades pour les droits, les salaires et les pensions des travailleurs (…) Un parcours dont on peut être super fier. Elle nous manquera», a-t-il dit.

Source: Lesoir

You may also like

Soledad is the Best Newspaper and Magazine WordPress Theme with tons of options and demos ready to import. This theme is perfect for blogs and excellent for online stores, news, magazine or review sites. Buy Soledad now!

Schwarze Fahne, A Media Company – All Right Reserved.