Thursday, February 22, 2024
Thursday, February 22, 2024
Home » L’imam d’une mosquée d’Urif renvoyé pour avoir reçu des militants juifs de gauche

L’imam d’une mosquée d’Urif renvoyé pour avoir reçu des militants juifs de gauche

by Anatole Fortescue
0 comment 33 views

Hier (dimanche), une délégation de militants juifs d’extrême-gauche, ont décidé de faire une visite de solidarité aux habitants du village arabe d’Urif en Samarie. C’est de ce village que sont sortis les deux terroristes qui ont perpétré l’attentat près d’Eli et ont assassiné quatre civils israéliens.

Les militants d’extrême-gauche, qui appartenaient entre autres au Keren Hahadasha, ont voulu témoigner de leur compassion aux habitants de ce village dont la mosquée a été endommagée après l’attentat par des  »jeunes des collines ».

Mais leur présence n’a vraiment pas été du goût des habitants, suivant des informations révélées par le site Hakol Hayehudi. Ils les ont accusés de souiller la mosquée par leurs tenues indécentes. Ce sont des vidéos de la visite qui ont circulé ensuite qui ont mis le feu aux poudres.

L’imam de la mosquée a été accusé d’avoir collaboré avec cette  »profanation » et il a été démis de ses fonctions.

Il a publié une vidéo dans laquelle il présente ses plus plates excuses, prétendant qu’il ne savait pas qu’il s’agissait de  »colons mécréants ». Il avait été informé, pour sa part, de la visite d’un groupe de journalistes. Il assure que dès qu’il a vu les tenues des femmes et qu’il a compris que c’était des Juifs, il leur a demandé de partir.

 »Quand je suis arrivé à la mosquée, j’ai été surpris de voir un groupe de Juifs dans les tenues que vous avez pu voir. Evidemment, c’est un incident triste, une situation interdite, humiliante. J’ai tout de suite compris le danger quand je les ai vus ainsi. Dieu m’est témoin que je ne savais pas que des Juifs, des colons, des mécréants allaient venir. Je leur ai dit qu’ils ne pouvaient pas rester », a expliqué l’imam.

Il a reconnu qu’il avait fait une grave erreur en les laissant entrer dans la mosquée. Ces excuses n’ont pas suffi à calmer la colère des habitants d’Urif et l’imam a perdu sa place.

Contactés par le site Hakol Hayehudi, les militants d’extrême-gauche ont nié avoir été expulsés de la mosquée.

Source: LPH Info

You may also like

Soledad is the Best Newspaper and Magazine WordPress Theme with tons of options and demos ready to import. This theme is perfect for blogs and excellent for online stores, news, magazine or review sites. Buy Soledad now!

Schwarze Fahne, A Media Company – All Right Reserved.