Tuesday, February 20, 2024
Tuesday, February 20, 2024
Home » Le PM appelle à une manifestation nationale vendredi contre la profanation du Saint Coran en Suède

Le PM appelle à une manifestation nationale vendredi contre la profanation du Saint Coran en Suède

by Lothaire Rufus
0 comment 28 views

Le Premier ministre Shehbaz Sharif a appelé vendredi à des manifestations dans tout le pays pour défendre le caractère sacré du Saint Coran et manifester contre le récent incident de sa  profanation en Suède .

L’incident s’est produit la semaine dernière lorsqu’un homme, qui a fui l’Irak vers la Suède il y a plusieurs années, a déchiré et brûlé une copie du Saint Coran devant la mosquée centrale de Stockholm.https://www.dawn.com/news/card/1762922

L’acte a suscité  de vives critiques  de la part de plusieurs pays, dont le Pakistan, la Turquie, la Jordanie, la Palestine, l’Arabie saoudite, le Maroc, l’Irak et l’Iran, ainsi que l’Union européenne.

Selon une déclaration partagée par le parti du Premier ministre Shehbaz, la PML-N, sur Twitter, le Premier ministre a présidé aujourd’hui une réunion au cours de laquelle l’incident de Suède a été discuté entre autres sujets.

Le Premier ministre a décidé que le 7 juillet (vendredi) serait observé comme Yaum-i-Taqaddus Quran (jour pour défendre le caractère sacré du Saint Coran) et qu’une manifestation nationale serait organisée contre l’incident en Suède.

Le Premier ministre a appelé la nation entière, y compris tous les partis politiques, à participer aux manifestations afin que la nation entière “donne un message aux mécréants”, indique le communiqué.

Il a également ordonné à la PML-N de “participer pleinement” aux manifestations et d’organiser des rassemblements à travers le pays, a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a en outre décidé de convoquer une session conjointe du Parlement jeudi dans le but d’élaborer un plan d’action national sur l’incident en Suède.

« Les sentiments et sentiments de la nation doivent être pleinement exprimés par le biais du Parlement.

“Une résolution commune devrait être adoptée lors de la session conjointe du Parlement”, a déclaré le communiqué citant le Premier ministre Shehbaz.

Selon une circulaire émise par le secrétariat de l’Assemblée nationale, la séance conjointe est prévue jeudi à 15 heures.

Pendant ce temps, la déclaration du PML-N cite le Premier ministre disant : « Honorer le Saint Coran fait partie de notre foi, [et] nous sommes tous unis pour cela.

« Des esprits égarés suivent un programme néfaste en propageant la tendance négative de l’islamophobie.

“Les nations éprises de paix et les dirigeants du monde entier qui croient en la coexistence devraient bloquer le chemin des forces violentes victimes de l’islamophobie et des préjugés religieux.”

Il a en outre déclaré que “les esprits violents ciblant la religion, les personnalités vénérées, les croyances et les idées” constituaient une menace pour la paix mondiale et que les forces qui croyaient en une harmonie pacifique, équilibrée et interconfessionnelle au niveau mondial devraient travailler ensemble pour remédier à ces tendances et incidents.

La décision du Premier ministre intervient un jour après que le Pakistan a exigé  une action immédiate  contre l’auteur de l’incident en Suède.

Le Premier ministre Shehbaz, s’adressant à une réunion du cabinet, avait déclaré que l’ensemble de la oumma, le gouvernement et le peuple pakistanais condamnaient fermement cet acte sacrilège.

“Nous exigeons une action immédiate contre l’auteur”, avait déclaré le Premier ministre.

Le Premier ministre avait également exigé que le gouvernement suédois prenne note du récit islamophobe et haineux contre la population musulmane de leur pays.

Le Premier ministre Shehbaz a en outre apprécié l’Organisation de la coopération islamique (OCI) pour avoir convoqué une réunion urgente sur la question et a déclaré que le Pakistan approuvait la réunion de l’OCI et sa décision dans l’espoir que de tels incidents islamophobes ne se reproduiraient pas à l’avenir.

Dimanche, l’OCI avait  convoqué  une réunion d’urgence et déclaré que des mesures collectives étaient nécessaires pour empêcher les actes de profanation du Saint Coran et que le droit international devait être utilisé pour mettre fin à la haine religieuse après l’incendie en Suède.

Par ailleurs, le président du PTI a  également appelé à des manifestations pacifiques  vendredi contre la profanation. Il a déclaré que la profanation avait blessé les sentiments des musulmans et que la nation devrait envoyer un message à cet égard.

Le Conseil des droits de l’ONU tiendra une réunion urgente sur la profanation

La décision du Premier ministre est intervenue alors qu’un porte-parole des Nations Unies a déclaré que le Conseil des droits de l’homme des Nations Unies tiendrait une session urgente pour traiter de la profanation à la suite de l’incident de Stockholm.

Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU, basé à Genève, qui se réunit jusqu’au 14 juillet, modifiera son ordre du jour pour organiser un débat d’urgence, suite à une demande du Pakistan.

“Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU tiendra un débat urgent pour ‘discuter de l’augmentation alarmante des actes prémédités et publics de haine religieuse, comme en témoigne la profanation actuelle du Saint Coran dans certains pays européens et autres'”, a déclaré le porte-parole du Conseil, Pascal Sim. journalistes, citant le libellé de la demande.

« Ce débat d’urgence sera convoqué suite à une demande du Pakistan, envoyée au nom de plusieurs membres de l’OCI, y compris ceux qui sont membres du Conseil des droits de l’homme.

“Il sera très probablement convoqué cette semaine à une date et à une heure qui seront déterminées par le bureau du Conseil des droits de l’homme qui se réunit aujourd’hui”, a ajouté Sim.

Le Conseil des droits de l’homme compte 47 membres. L’organe suprême des droits de l’homme de l’ONU en est actuellement à la deuxième de ses trois sessions ordinaires par an.

Khalil Hashmi, ambassadeur du Pakistan à Genève, a écrit lundi au président du Conseil au nom des 19 membres de l’OCI qui siègent également au Conseil, ainsi que d’autres pays de l’OCI, pour demander un débat urgent.

Hashmi a déclaré que les “actes de provocation” du 28 juin avaient été largement condamnés et fermement rejetés dans le monde entier.

“Ces incidents sans relâche exigent une action immédiate du Conseil des droits de l’homme”, a-t-il déclaré.

Tout en reconnaissant le droit à la liberté d’opinion et d’expression, le groupe de l’OCI souhaite des actions pour prévenir les récidives et le développement de mesures légales de dissuasion.

Le groupe a également l’intention de présenter un projet de résolution pour adoption par les membres du conseil à l’issue du débat et a promis de diffuser le projet de texte sous peu.

L’Algérie, la Malaisie, le Qatar, le Soudan, la Somalie et les Émirats arabes unis font partie des 19 pays de l’OCI siégeant au Conseil des droits de l’homme, qui compte 47 membres.

Source : Aube

You may also like

Soledad is the Best Newspaper and Magazine WordPress Theme with tons of options and demos ready to import. This theme is perfect for blogs and excellent for online stores, news, magazine or review sites. Buy Soledad now!

Schwarze Fahne, A Media Company – All Right Reserved.